5 choses à savoir sur l’avocat pour bien l’apprécier

Sweet on veg - Flickr - CC

Les recettes avec de l’avocat sont très nombreuses sur Internet. Sweet on veg – Flickr – CC

Cru ou cuit, avec un pincée de fleur de sel ou monté en émulsion, l’avocat se mange à toutes sauces. Des recettes fourmillent sur Internet et on peut s’en procurer facilement dans le commerce. Mais est-ce sain de se goinfrer d’avocat, fruit connu pour être parmi les plus gras ? De l’origine du nom aux calories, voici 5 bonnes raisons de déculpabiliser et de s’amuser. 

 1  Fibres, calorie… l’avocat est super bon pour la santé

Manger un avocat par jour serait bon pour cœur, selon une étude récente publiée dans le Journal of the American heart association. Les chercheurs de l’université de Pennsylvanie suivi la santé de trois groupes de personnes en surpoids. Résultat de l’étude: le groupe qui avait dans son régime de manger un avocat Hass par jour a vu son cholestérol LDL baisser de 10% comparé aux autres participants à l’étude, rapporte Bloomberg.

L’avocat est riche en matière grasse mais celles-ci comptent une majorité d’acides mono insaturés, qui ont un effet positif sur le fonctionnement cardiovasculaire. De plus, avec 6,7 g de fibres pour 100g de chair, l’avocat est considéré comme très riche en fibres, rappelle Le Figaro Santé.

Riche ne omega-3 et protéines, antioxydant et maintenant anti-cholestérol, l’avocat est l’occasion de se faire du bien au corps en se faisant plaisir.

 2  « Avocat » viendrait de « testicule »

L’avocat qui défend vos droits et celui qui est dans votre assiette n’ont étymologiquement rien à voir. Si l’avocat qui porte la robe vient du latin advocatus (défenseur, avoué), celui indispensable à tout guacamole viendrait de l’espagol « aguacate », lui-même issu de « āhuacatl », en nahuti, langue parlée au Mexique, par les descendants des Aztèques. Le « āhuacatl » qui signifie « testicule » s’inspirerait de la forme des fruits sur l’arbre. Le guacamole, serait lui-même un dérivé du nahuatl ahuacamolli et signifierait sauce à l’avocat.

 3  Un succès international : 3,1 millions de tonnes produites par an

Chaque année, 3,1 millions de tonnes d’avocats sont produits par an, soit 98 kilos par secondes. De nombreuses variétés existent : Ettinger, Nabal, Lula… mais surtout le Fuerte et le Hass. Le Hass est de loin le plus courant, il est plus petit que les autres et se distingue à sa peau épaisse, rigide, granuleuse et de couleur brun-violacé à maturité. Aux Etats-Unis, 95% des avocats consommés sont des Hass, revendique le comité de l’avocat Hass, 80% au niveau mondial. Le premier pays producteur d’avocats au monde est le Mexique.

 4  L’avocat est à la mode (et les Français adorent ça)

« La demande est juste incroyable », s’exclame le président du le comité des avocats Hass au Washington Post chiffres à l’appui: les Etats-Uniens consommaient deux fois plus d’avocats en 2014 qu’en 2005, trois fois plus qu’en 2000. 293,15 millions d’avocats sont consommés à Los Angeles, soit plus du double comparé à New York, Dallas, Phoenix et Houston, qui suivent dans le classement. L’avocat est-il le nouveau kale?

La France serait le premier pays consommateur d’avocats en Europe avec  71.000 tonnes d’avocats frais écoulés en 2010,95.000 tonnes en 2011.

 5  Presque toujours de saison

Bien souvent, l’avocat consommé en France n’est bien pas produit localement. S’il existe des avocats corses, beaucoup viennent d’Espagne, de Grèce, de Chypre ou continent américain, sa mère-patrie. A défaut d’être local, l’avocat est pratiquement tout le temps de saison. Sa consommation est conseillée d’octobre à avril, quand il fait froid, que les tomates n’ont aucun intérêt et que du poireau, on en a soupé.

Bonne nouvelle, on trouve facilement des avocats sur les étales tout le reste de l’année. Idéal avec une petite mozzarella et une tomate bien mûre.

 

 +  Allergiques au latex, attention ! L’avocatier est de la même famille que l’hévéa dont est extrait le latex, tous les deux contiennent de l’hévéine. Attention donc, si vous vous savez allergique au latex. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *