Purée de poireaux façon stoemp belge

Stoemp au poireau accompagné de saucisse de Morteau. Marc Pédeau - Astuces en cuisine

Stoemp au poireau accompagné de saucisse de Morteau. Marc Pédeau – Astuces en cuisine

Vous me direz « ce n’est jamais que de la purée ». Le stoemp est un peu plus que ça. Ce plat traditionnel belge, simple et populaire, mélange la pomme de terre avec un autre légume: poireau, carotte, oignon, potimarron… Son originalité ? La petite touche de vinaigre.

Pas besoin de beaucoup de matière grasse ni beaucoup de lait, le stoemp (à prononcer « stoump »), c’est avant tout des « pommes de terre écrasées » comme son nom d’origine flamande l’atteste : « doorgestoempde patatjes ». Le stoemp est mangé depuis le 19e siècle à Bruxelles, ville où je l’ai découverte en 2013. De nombreux bistrots proposent le « stoemp du jour », selon le légume qui accompagne la pomme de terre. A faire, au même titre que les gaufres, moules-frites et autres spécialités culinaires belges.

Difficile de trouver une unique recette de stoemp sur Internet, chacun semble le faire à sa manière, ou à celle de sa grand-mère. Je vous propose dans cette recette un condensé de mes recherches (et croyez-moi, c’est un régal !).

Ingrédients

(pour 3 personnes)

  • 400g de pommes de terre
  • 400g de blanc de poireaux (environ 2 gros)
  • 10 cl de lait
  • Une demi c.a.s. de vinaigre de vin ou de cidre
  • Un peu de beurre
  • Poivre, sel

Peler et découper grossièrement en cube les pommes de terres. Les faire bouillir 20 minutes avec du gros sel.
Couper finement les poireaux en lamelles. Les faire revenir 10 minutes avec une grosse noisette de beurre dans une casseroles en les remuants régulièrement.

Quand les pommes de terre sont cuites, les passer à la passoire et les écraser sommairement avec le dos d’une fourchette. Il doit rester des morceaux.

Ajouter les pommes de terre aux poireaux, ainsi que le lait. Saler et poivrer, mélanger. Quand le melange est homogène et que la constance voulue est obtenue, ajouter le vinagre. C’est prêt !

 + Servir bien chaud, avec, par exemple, des saucisses de Morteau ou de Montbéliard. Ou une viande en sauce. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *