La recette des bottereaux de ma maman

Recette des bottereaux - Marc Pédeau Astuces en cuisine

Recette des bottereaux – Marc Pédeau Astuces en cuisine

Ce ne sont pas pas vraiment des bugnes, pas du tout des oreillettes, ce sont des bottereaux. Et c’est trop bon.

Cette année pour la chandeleur, j’ai aidé ma mère à faire de bottereaux (à prononcer « botro »). Plus précisément, je l’ai regardé faire, j’ai posé des questions, pris des photos et vaguement découpé des petits carrés avec le zigougoui qui découpe de façon irrégulière.

Depuis que je suis gamin, pour la Chandeleur, ma mère fait des crêpes et des bottereaux, une spécialité du pays nantais. En réalité me dit-elle, elle fait des pâtisseaux, parce qu’elle trouve ça meilleur. La seule différence viendrait de la présence ou non de crème fraîche. Après, ces infos-là, elle les tient de je-ne-sais-où car elle, a grandi au pays des navettes et des oreillettes. Une autre histoire culinaire.

A priori, la vraie forme du bottereau serait le losange mais quand j’étais gamin, j’aidais ma mère en cuisine en faisant pression sur les petits verres Duralex pour leur donner vie: ils était donc ronds. Et dans mes souvenirs, c’était vraiment rigolo à faire. Essuyer la vaisselle, ma hantise, l’était beaucoup moins.

Voici donc la recette de ma maman, glanée dans les années 80 auprès d’une connaissance locale, une recette de bottereaux/patisseaux du pays nantais. Sur ces photos, ils sont carrés car c’est plus simple à faire et ils sont petits car ma maman ne voulant pas qu’il lui en reste sur les bras (comme si ça pouvait arriver), n’en a fait que la moitié de la quantité habituelle. Et j’ai protesté pour en avoir plein. J’ai bien sûr rapporté des bottereaux à Paris pour les partager avec les copains et les collègues. Et j’ai tout mangé (déso).

Des Lyonnais me diront que ce sont des bugnes, des Vendéens des tourtisseaux… mais en fait non. Dites-moi quelles sont les différences et les ressemblances avec vos spécialités locales, ça m’intéresse. 🙂

Les ingrédients: (pour deux bons gros saladiers)

  • 1kg de farine
  • 6 oeufs
  • 1 sachets de sucre vanillé
  • 3 sachets de levure
  • 1 petite brique de crème fraîche (pour la version patisseaux)
  • sel
  • 10 cuillères à soupe de sucre
  • 3 cuillères à soupe d’eau de vie

La recette:

Mélanger tous les ingrédients: oeufs, sucre, sucre vanillé et eau de vie, puis ajouter la farine et la levure et enfin la crème fraîche

Pétrir la pâte à la main, en faire une boule et la laisser reposer une heure ou deux

Fariner le plan de travail et y poser la boule de pâte (ou la moitié, si vous préférez faire en deux fois, c’est plus pratique).

Recette des bottereaux - Marc Pédeau Astuces en cuisine

Pâte à bottereaux reposée, farine, rouleau, saladier et le livre de recette à portée de main. – Marc Pédeau Astuces en cuisine

Étaler au rouleau en veillant à bien laisser du temps entre deux coups de rouleau, car la pâte, un peu élastique, va se rétracter. Il faut obtenir une pâte de quatre-cinq millimètres pour avoir un bottereau suffisamment épais pour ne pas être une bulle de vide mais assez fin pour ne pas être étouffe-chrétien.

Découper la pâte dans la forme voulue: losange, carré ou rond.

Recette des bottereaux - Marc Pédeau Astuces en cuisine

Maman découpe les bottereaux au zigouigoui – Marc Pédeau Astuces en cuisine

Dans une sauteuse contenant de la végétaline frémissante, plonger les botterreaux quelques instants, le temps qu’ils gonflent et dorent, puis les sortir à l’écumoire. Faut-il les déposer sur de l’essuie-tout absorbant pour enlever de la graisse? Réponse de ma mère: « la flemme… Après, tu fais ce que tu veux ».

Recette des bottereaux - Marc Pédeau Astuces en cuisine

Recette des bottereaux – Marc Pédeau Astuces en cuisine

Déposer dans un grand saladier et saupoudrer généreusement de sucre glace.

Idéal pour la chandeleur, bon toute l’année hehe.

Une réflexion sur “La recette des bottereaux de ma maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *